Aller au contenu

Koobface, un écosystème cybercriminel ou le conte des Mille et une nuits ?

Dancho Danchev revient dans son blog chez ZDNet sur le ver "Koobface". Je vous propose un résumé de son article et quelques pointeurs.

Description de Koobface

Koobface est un ver qui utilise comme mode de propagation la messagerie du réseau social Facebook, mais aussi - selon les variantes - Twitter, hi5, Myspace, Bebo et Friendster. Les victimes sont redirigées vers un site où une mise à jour d'Adobe Flash leur est proposée qui est en fait un logiciel malveillant. (Pour plus d'informations voir l'article de Wikipédia en anglais, l'étude de Trend Micro publiée en Juillet 2009, ou cet article très détaillé sur abuse.ch de décembre 2009).

Dix informations intéressantes sur Koobface

Dancho Danchev nous explique que le botnet créé par Koobface n'est que le sommet de l'iceberg des activités menées par le groupe criminel qui gère Koobface au travers de dix informations intéressantes qu'il a pu collecter sur leur activité au cours des derniers mois.

On y découvre

On note en lisant son article qu'une véritable guerre est menée entre Dancho Danchev et ce groupe, dont le blog a été l'objet d'attaques ciblées en déni de service distribué. Selon Danchev, il s'agit ici encore d'un groupe criminel d'origine Ukrainienne (j'avais évoqué l'entreprise aux activités louches qu'a mis au jour récemment François Paget lors du panorama sur la cybercriminalité du Clusif), qui se présente sous le sobriquet d'Ali Baba.

La suite des aventures, très sûrement dans les mois à venir, sur le blog de Dancho Danchev.

1 thought on “Koobface, un écosystème cybercriminel ou le conte des Mille et une nuits ?

  1. Ping : La citadelle du crime « Criminalités numériques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.