Aller au contenu

Condamnation d’un cracker de 17 ans à 11 mois de prison aux USA

In English anglais

Worcester
Worcester

Âgé aujourd'hui de 17 ans, un jeune originaire de Worcester, dans la région de Boston (Massachusetts, USA) a été condamné à 11 mois de prison dans un centre de détention pour mineurs et un total de 2 ans avec sursis, lors d'un jugement prononcé la semaine passée.

Il était poursuivi pour avoir commis des faits d'atteintes à des systèmes de traitement automatisé de données (d'entreprises), passé des appels injustifiés au numéro d'urgence américain (911) et utilisé des numéros de cartes bancaires volés pour effectuer des achats. Tous ces faits ont été commis entre novembre 2005 et mai 2008.

Le suspect, connu sous le pseudonyme de DShocker, a reconnu les faits et risquait un maximum de 10 ans d'emprisonnement. En France, pour des faits similaires, à savoir des intrusions dans des systèmes de traitement automatisés de données, des attaques en déni de service, l'exploitation de botnets, ce jeune homme risquait jusqu'à cinq ans de prison et 75 000 € d'amende (articles 323-1 à 323-7 du code pénal). En réalité, s'agissant d'un mineur, il n'aurait peut-être pas été condamné en France à une peine d'emprisonnement pour de tels faits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.