Aller au contenu

1

Dans son rapport 2011 sur la Criminalité en France, l'ONDRP - Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales, publié en novembre 2011, a consacré un dossier entier à la cybercriminalité.

La synthèse du rapport est disponible en téléchargement. Le rapport dans son intégralité est publié chez CNRS éditions.

Au sommaire de ce rapport, un article sur la lutte contre la cybercriminalité en Europe que j'ai rédigé au cours de l'été dernier. Je vous le propose aujourd'hui en téléchargement, avec l'aimable autorisation de l'ONDRP.

Son introduction:

Lutter contre la cybercriminalité à l’échelle européenne est à la fois une nécessité et une gageure. La cybercriminalité n’a pas de frontières – même si l’on verra qu’il en subsiste – et les systèmes judiciaires, les cultures, les frontières physiques créent autant de barrières à un contrôle efficace de ces formes de délinquance. Après un peu plus de vingt ans d’actions, d’initiatives et de réussites dispersées mais convaincantes, l’Europe de la lutte contre la cybercriminalité semble vouloir prendre un nouveau virage avec la création d’un véritable outil commun, un Centre Européen de lutte contre la Cybercriminalité – annoncé par le Conseil de l’Union Européenne le 29 avril 2010 et qui devrait voir le jour en 2013. Après avoir parcouru les enjeux et les différentes étapes de cette lutte, nous envisagerons quelques-unes des composantes qui paraissent essentielles pour ces nouveaux outils.

La suite dans le PDF joint.